CHOISIRUNSYNDIC.BE

Succès considérable pour ce prêt copropriété alternatif réservé à la rénovation énergétique

Interview exclusive avec François Jacquet, Head of Energy Efficiency Financing de Look&Fin.

François Jacquet, Head of Energy Efficiency Financing de Look&Fin

François, pourquoi avez-vous lancé chez Look&Fin le prêt pour copropriété ?

Les propriétaires ont tendance à repousser leurs travaux de rénovation en raison de l’inflation ou bien encore de la hausse des taux d’intérêt. L’Union Professionnelles du Crédit (UCP) vient d’ailleurs de rappeler dans son dernier rapport que 20 à 25 % des Belges n’ont pas les moyens financiers de supporter le coût des rénovations nécessaires.

Pour aider les copropriétaires, la plateforme a lancé une nouvelle offre : le prêt pour copropriété . Ce prêt vise à simplifier l’accès au financement pour les copropriétés souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Cette alternative aux prêts bancaires traditionnels se révèle particulièrement avantageuse pour les copropriétaires, pour leur permettre d’avancer sans attendre dans leurs travaux de rénovation énergétique.

Nous voulons alerter les syndics et propriétaires sur le fait de ne pas retarder le démarrage des rénovations de leurs immeubles. Il vaut mieux opter pour la stratégie des petits pas en réalisant des rénovations petit à petit et sans attendre.

François, est-il utile d’obtenir des prêts et des primes des Régions ?

Bien que le processus pour obtenir des prêts et des primes de rénovation soit complexe (avec des exigences telles qu’un audit, ou bien encore une feuille de route précise à suivre pour être remboursé rapidement), ces aides sont efficaces. Par exemple, les travaux peuvent être préfinancés sur deux ans, puis remboursés grâce à la prime obtenue. Il vaut mieux choisir la carotte plutôt que le bâton et profiter des primes actuellement disponibles !

Pour bénéficier de ces primes, nous recommandons la stratégie du 1er arrivé 1er servi. Pour arriver à l’objectif de 2050, des contraintes vont se multiplier et ces dispositifs régionaux pourraient aussi disparaître à terme. Exemple : une copropriété qui aurait décidé de se donner 5 ans pour se constituer un fonds de réserve pour démarrer des travaux en intégrant un dispositif de prime dans le financement, pourrait se retrouver sans celle-ci dans 5 ans, sans compter l’inflation qui aurait un impact sur ce capital constitué.

Démarrer ses travaux sans attendre, c’est aussi éviter les amendes administratives ?

Effectivement, ces amendes peuvent être considérables ! Il est particulièrement important de noter que pour les copropriétés, la situation est plus complexe que pour les maisons individuelles en raison de la notion de solidarité. Si un copropriétaire, dont les travaux de rénovation auraient pu améliorer le PEB (Performance Énergétique des Bâtiments), voit ces travaux non approuvés en assemblée générale, il pourrait, en cas d’amende, se retourner contre les autres copropriétaires en invoquant cette notion de solidarité.

Rénover c’est aussi limiter le risque réglementaire des propriétaires bailleurs : interdiction de louer, gel de l’indexation, amendes plus fortes…

« Si un copropriétaire, dont les travaux de rénovation auraient pu améliorer le PEB , voit ces travaux non approuvés en assemblée générale, il pourrait, en cas d’amende, se retourner contre les autres copropriétaires en invoquant cette notion de solidarité. »

Les rénovations permettent-elles aussi de maintenir la valeur de son bien ?

Pour assurer une bonne revente ou un bon rendement locatif, il est crucial de maintenir un bon certificat énergétique. Selon l’étude ERA, la différence de prix entre une performance énergétique du bâtiment (PEB) excellente et un PEB très médiocre s’élève à 26,5%! Selon Immoweb , cela représente pour un appartement en Wallonie une différence de 44.000 euros entre les deux extrêmes. Les travaux de rénovation permettent aussi d’améliorer son rendement locatif : un mauvais certificat peut rendre impossible la location du bien. A l’inverse une bonne certification permettra de louer plus facilement et avec un meilleur rendement. Ainsi, en moyenne, les appartements avec un bon PEB offrent un loyer 7% plus élevé que la moyenne.

Qu’en est-il de la facture d'énergie ?

Plus vite les travaux sont réalisés, plus les économies sur les factures d’énergie seront significatives. Isolation thermique, installation de panneaux solaires, utilisation de systèmes de chauffage et de refroidissement plus efficaces auront un impact plus rapide sur votre facture énergétique !
Selon Elia, d’ici 2050, la consommation électrique devrait augmenter de 70% en Europe.

L’isolation du toit par exemple peut réduire jusqu’à 30% la consommation énergétique.
Rénover sans attendre, c’est se protéger de la future inflation des coûts de l’énergie !

En conclusion, quelles sont les solutions pour démarrer sans attendre des travaux de rénovation ?

La recommandation des professionnels du secteur, ainsi que la nôtre, est d’aborder ces rénovations de manière progressive et sans attendre d’hypothétiques conditions plus favorables. Ces processus de rénovation sont longs !

Le rôle du crédit est donc crucial pour réussir cette transition, qu’il s’agisse de crédits bancaires, de crédits à la consommation, ou encore de solutions alternatives simplifiées comme notre prêt pour copropriétés.

En plus des prêts bancaires traditionnels, il existe des dispositifs comme « Ma Prime Rénov » dans les trois régions, qui fonctionnent bien. Les volumes de ces aides sont significatifs. Il est donc essentiel de prendre des mesures maintenant pour éviter des coûts futurs plus élevés et bénéficier des aides actuelles.

Vous avez une question sur le sujet de l’article? Posez là dans notre FORUM