CHOISIRUNSYNDIC.BE

>> Voir tous les dossiers

Comment savoir si un syndic professionnel est indispensable ?

Le mandat de votre syndic professionnel arrive bientôt à son terme ? Lors de la prochaine assemblée générale, la question du renouvellement de son contrat se posera alors certainement. L’emploi d’un gestionnaire professionnel étant coûteux, certains copropriétaires envisagent peut-être la mise en place d’un syndic bénévole pour lui succéder. Une décision importante pour la gestion de votre résidence et à laquelle il convient de répondre en fonction de plusieurs critères. Avec Choisirunsyndic.be, découvrez comment savoir si un syndic professionnel est indispensable pour votre copropriété !

Comment savoir si un syndic professionnel est indispensable ?

Définissez la nature de votre copropriété 

Pour commencer, il convient de prendre en considération l’âge ainsi que la taille de votre copropriété.

L’âge de votre copropriété

Votre immeuble est-il récent ou ancien ? Si votre copropriété a moins de 5 ans, la plupart des équipements techniques et des éléments de construction sont encore sous garantie et sont conformes aux normes actuelles. Dans ce cas, il est peu probable que des travaux majeurs soient nécessaires, car tout est en parfait état. Il est donc relativement facile de trouver un syndic bénévole pour s’occuper de l’entretien courant de l’immeuble.

Cependant, si votre immeuble est plus ancien, il peut nécessiter des réparations et des rénovations régulières. Ces sujets doivent être abordés lors des assemblées générales, ce qui peut entraîner des conflits entre les copropriétaires. Il est également nécessaire de solliciter des devis pour les travaux votés et de suivre leur progression. Pour un copropriétaire syndic bénévole, cette tâche peut vite devenir considérable.

La taille de votre copropriété

Le rôle d’un syndic est le même qu’il s’agisse d’une petite ou d’une grande copropriété. Cependant, la nouvelle loi du 18 juin 2018, article 577-8, chapitre 4, prévoit qu’une résidence de moins de 20 lots peut se contenter d’une comptabilité simplifiée consistant à énumérer les dépenses et les recettes dans un tableau. En revanche, pour une copropriété plus importante, il est exigé de mettre en place un plan comptable normalisé minimum, ce qui ne présente pas de difficulté en soi mais requiert des connaissances comptables qu’un syndic bénévole ne possède pas forcément. 

Analysez les frais d’un syndic professionnel 

Avant d’établir que les services de votre syndic professionnel sont trop onéreux pour votre copropriété, il convient d’examiner les décomptes de charges ainsi que les honoraires liés à ses différentes missions ? Les charges de copropriété incluent les frais d’entretien et d’assurance. Ces frais diffèrent donc des honoraires du syndic, qui correspondent quant à eux aux contrats signés pour la gestion et le fonctionnement de l’immeuble. Naturellement, un bon syndic professionnel choisira les prestataires offrant le meilleur rapport qualité/prix.

Concentrez-vous sur les coûts de gestion tels que les frais de photocopie et d’envoi de courrier, ainsi que sur les honoraires facturés par votre syndic pour ses déplacements ou sa participation aux assemblées générales. En analysant ces aspects, vous pourrez déterminer avec précision le coût réel du syndic pour votre copropriété.

Faites jouer la concurrence et négociez les prix

Après avoir pris connaissance du coût de votre syndic, il est recommandé de faire des recherches sur les tarifs proposés par d’autres syndics professionnels. Vous pouvez trouver des informations sur internet ou en interrogeant des propriétaires de résidences voisines.

Si vous constatez que votre syndic facture ses services de manière excessive, il est possible que vous n’ayez pas bien négocié lors de la signature du contrat initial. Vous pouvez alors choisir de faire jouer la concurrence et de renégocier ses tarifs ou de tout simplement changer de syndic. Il est important de noter que si vous désirez changer de syndic et travailler avec un autre professionnel, il est essentiel de négocier les tarifs lors de la rédaction du mandat de mission.

Listez les missions de votre syndic 

Il est possible que vous sous-estimiez les tâches requises pour être un syndic de copropriété efficace. Ce rôle exige en effet des compétences administratives et comptables essentielles en vue d’assurer les nombreuses missions qui lui sont liées telles que, entre autres :  

  • L’élaboration du budget prévisionnel, 
  • La rédaction de l’ordre du jour des assemblées générales, 
  • La gestion des contrats souscrits par la copropriété, 
  • La tenue de la comptabilité, 
  • Le suivi des travaux si nécessaire, 
  • La supervision des employés de la résidence, 
  • La gestion du compte bancaire de la copropriété,
  • La préparation des appels de fonds,…

Ces missions sont nombreuses et avant de décider de nommer un syndic bénévole, il est important de déterminer si l’un des copropriétaires dispose du temps nécessaire pour les accomplir, des compétences requises pour les réaliser correctement et surtout, d’une véritable volonté de bien gérer votre immeuble.

Prenez en compte vos relations de voisinage

Il ne reste maintenant plus qu’un aspect à clarifier en vue de savoir si un syndic professionnel est indispensable : la qualité de vos relations avec vos voisins. Y a-t-il souvent des conflits ou bien attendez-vous tous avec impatience la fête des voisins pour vous retrouver ? En plus de posséder les connaissances et le temps nécessaires à la gestion d’une copropriété, le syndic professionnel maîtrise également l’art de ménager les susceptibilités et d’imposer un certain ordre dans l’immeuble. Ces compétences sont également indispensables pour un syndic bénévole qui devra rapidement les acquérir.

Si l’un des copropriétaires de l’immeuble a de très bonnes relations avec tous les occupants et est même capable de résoudre des conflits entre voisins, il est possible de le nommer en tant que syndic bénévole et de se passer d’un syndic professionnel.

Vous allez opter pour un syndic bénévole ? Découvrez qui peut devenir syndic bénévole de votre copropriété !

Vous avez une question sur le sujet de l’article? Posez là dans notre FORUM