CHOISIRUNSYNDIC.BE

>> Voir tous les dossiers

Comment économiser sur les frais de syndic ?

Diminuer les coûts de fonctionnement d’une copropriété sans pour autant sacrifier sa bonne gestion est possible. Avec Choisirunsynic.be, découvrez comment économiser sur les frais de syndic !

Négociez les prix d’un syndic professionnel

Comme dans le cadre de la majorité des collaborations professionnelles, le prix d’un syndic peut être négocié avant la signature du contrat. En Belgique, tout syndic professionnel est dans l’obligation légale d’indiquer dans le contrat présenté à l’ACP (Association des Copropriétaires) le détail des tarifs qu’il pratique pour chacune de ses prestations. Ainsi, les tarifs suivants doivent y être mentionnés : 

  • La rémunération annuelle forfaitaire ainsi que les modalités de révision à l’échéance,
  • Le tarif appliqué en cas de dépassement d’honoraire lorsqu’une AG (Assemblée Générale) a lieu en soirée ou dure plus longtemps que prévu par exemple,
  • La facturation de prestations particulières telles que l’envoi de courriers, les photocopies ou encore la rédaction d’une lettre de mise en demeure,
  • Le pourcentage des factures pour un suivi de chantier qui est souvent établi selon le montant des travaux. 

Pour économiser sur les frais de syndic, veillez donc à bien analyser et à négocier l’ensemble de ces tarifs. 

Déléguez certaines des tâches à des bénévoles au sein de la copropriété

L’entraide et la coopération au sein de votre copropriété peuvent également vous permettre de réaliser des économies considérables. En effet, certaines tâches faciles à effectuer et qui ne requièrent pas de compétences particulières peuvent être prises en charge par des copropriétaires. Il peut par exemple s’agir d’assurer l’entretien d’un petit espace vert ou encore de trouver quelques volontaires afin de balayer les communs une fois par semaine. 

Comment économiser sur les frais de syndic ?

Soyez attentifs quant aux frais facturés

Afin d’économiser sur les frais de syndic, l’une des règles les plus importantes est de bénéficier d’une vision claire de toutes les sommes facturées par le syndic professionnel. À titre d’exemple, l’envoi de courriers et les photocopies peuvent rapidement chiffrer sur les frais de syndic. Et ce, surtout lorsque la facturation est d’environ 0,40 € pour une copie alors que le coût de revient est 10 moins élevé. 

De plus, un syndic professionnel facture son travail différemment selon les heures de la journée. Pour économiser sur les frais de syndic, ne sollicitez la présence de votre syndic que lorsqu’elle est véritablement indispensable et tâchez d’éviter les réunions en dehors des heures ouvrables. De même, pour la résolution de petits problèmes tels que la réparation d’une porte ou le changement d’une ampoule, faites d’abord appel à un copropriétaire bricoleur avant de faire appel au syndic. 

En agissant de la sorte, l’idée de choisir un syndic bénévole fera certainement petit à petit son chemin dans l’esprit de tous les copropriétaires. 

Choisissez un syndic bénévole

Faire appel à un syndic bénévole représente une solution évidente pour économiser sur les frais de syndic. Contrairement à un syndic professionnel, le syndic bénévole ne l’est pas de métier. Cependant, il est volontaire pour assurer la santé financière de la copropriété et son entretien. Les modalités de réalisation du mandat d’un syndic bénévole doivent être définies au cours d’une AG. Vous pouvez alors décider de le rémunérer, ou pas. Dans tous les cas, cela vous permettra d’économiser une somme importante. 

Outre l’aspect financier, l’avantage principal d’un syndic bénévole est que, faisant partie des copropriétaires de l’immeuble, il est directement concerné par le bon fonctionnement de ce dernier. Il est également au courant des attentes de chacun et mettra tout en œuvre afin de diminuer les frais facturés à l’ensemble des copropriétaires. 

Faites appel à l'assistance d’un syndic professionnel

Si vous avez fait le choix d’un syndic bénévole, vous pouvez économiser sur les frais de syndic tout en optimisant la gestion de votre copropriété en faisant simplement appel à l’assistance d’un syndic professionnel qui propose des services “à  la carte”. Ce dernier sera alors en mesure de prendre en charge certaines missions dont le syndic bénévole n’avait peut-être pas évalué la complexité ou l’ampleur. 

Vous avez une question sur le sujet de l’article? Posez là dans notre FORUM